Feeds:
Posts
Comments

Posts Tagged ‘ulrike reinhard’

Als wir in 2009 unser Benin-Projekt verwirklicht haben, war für Ulrike schon sehr klar, dass sie in Afrika weiterhin etwas “bewegen” möchte. Ihre Wochen in Afrika (Sommer 2010) haben das we_magazine mit vielen bewegenden Artikeln gefüllt!

Ende letzten Jahres haben wir dann überlegt, ob wir unser Interview aus dem letzten we_magazine wieder aufgreifen und etwas tiefer in die Themen gehen wollen. Schon bald wurde mir klar, dass die im “We Magazine Africa” veröffentlichten Projekte, das sind, was die Leser interessiert – nicht ein weiteres “westlich-theoretisch-angehauchtes” Statement zu Afrika!

Ich wünsche viel Spaß beim Reisen durch den Kontinent und bin begeistert von der Ausdauer und Netzwerkarbeit der Herausgeber – Danke euch allen! (Bea, Dominik und Ulrike)

Es gibt das Magazin auch im new style auf der Webseite.

We Magazine Africa

 

Advertisements

Read Full Post »

The first day in Benin we spent with Tim’s family and in the afternoon we drove to Ganvie, THE tourist place in Benin. The 3 of us were the only tourists though:-)

Here are some impressions.

FRENCH VERSION

Nous avons passé la première journée au Bénin dans la famille de Tim et l’après-midi nous sommes allés à Ganvie, l’endroit touristique Nr.1 au Bénin. Pourtant nous 3 étions les seuls touristes:-) Ici un video:

Read Full Post »

… still on the ground in Paris I needed my first Whisky. I was so glad Alexander had bought some.
Why? Here is our first story …
Unfortunately very sad, very inhuman, very depressing.

At check-in Frankfurt we were told that Air France changed our seats because somebody would be on the plane escorted by police to get him/her out of the country. uuppps, was our thought and we kept wondering why they were telling us these details. And we still are!

In Paris we boarded the plane, almost in the last row we took our seats.
The purser just finished her “Boarding completed” when all of a sudden a young woman was brought in. She was thrown into the middle seat, kept down by two policemen.

She was yelling: “I don’t want to go, I don’t want to go”. She was shouting for help. She was screaming like she was going to die. Desperate. Totally out of her mind. Totally out of control. Horrifying!

This went on for at least 15 minutes. One of the policeman was trying to explain the situation to the close by passengers. After a while the captain came, people were standing up, complaining and not understanding what was going on. It was horrible, simply horrible. Inhuman. Disrespectful.

The lady was spitting, trying to free herself, still desperately crying for help …
The longer the situation kept going the more and more Africans stood up – mostly well-dressed men in suites. They starred at the police. Without saying anything it was so clear what they wanted the police to do … I think this was a such a kind of moment, when revolutions start …

After 30 minutes or more – which felt much more like hours – the police gave up and left the plane with the lady through the back door.
Most likely she will be back tomorrow on the same plane, probably with an injection which will keep her calm.

No matter what the cause of this woman was, it shouldn’t be handled this way!

Do we need this nowadays?
Aren’t there other solutions?
Aren’t there better ways to deport people?
Should people be deported?
Why does Air France allow this – other airlines don’t?
Do they need to do it?
Tons and tons of unanswered questions right at the beginning of our trip …

Hello Benin, here we are!

———————————————————————————————–

FRENCH VERSION:

J’étais encore à Paris, au sol, lorsque j’eus besoin de mon premier Whisky. J’étais si heureuse qu’Alexandre en eût acheté. Pourquoi? Voici notre première histoire:
Malheureusement très triste, très inhumaine, très déprimante.
Au check-in à Francfort on nous dit qu’Air France avait changé nos places parce que quelqu’un serait à bord, escorté par la police pour être expulsé du pays. Mon Dieu, fut notre réaction et nous nous demandâmes pourquoi on nous communiquait ces détails. Et nous en sommes encore étonnés maintenant!
A Paris nous sommes montés dans l’avion et nous nous asseyâmes presque dans la dernière rangée.
La Stewardess terminait son “Boarding completed” lorsque brusquemet on amena und jeune femme. On la poussa sur le siège du milieu, maintenue par deux policiers.
Elle criait: “Je ne veux par partir, je ne veux pas partir”. Elle criait pour avoir de l’aide. Elle criait comme si elle allait mourir. Désespérée. Complètement hors d’elle. Ayant perdu tout contrôle. Horrible!
Ceci dura au moins 15 minutes. Un des policiers essaya d’expliquer la situation aux passagers proches de lui. Après un certain temps le capitaine est arrivé, des gens se sont levés en se plaignant et sans comprendre ce qui se passait. C’était affreux, tout simplement affreux. Inhumain. Sans respect de la personne humaine.
La jeune femme se débattait, essayait de se délivrer, continuait à crier en demandant de l’aide.
Plus cette scène durait, plus les gens se levaient, des Africains – la plupart des hommes en costumes, bien habillés. Ils regardaient la police. Sans qu’ils disent rien, ce qu’ils voulaient que la police fasse était clair.… Je pense que c’était une situation semblable à celles où des révolutions éclatent.
Au bout de 30 minutes ou plus – qui nous semblèrent des heures – la police abandonna et partit avec la jeune fille par la porte arrière de l’avion.
Vraisemblablement elle reviendra demain dans le même avion, sans doute avec une injection qui la forcera à rester calme.
Quelle que soit le cas de cette jeune femme, on ne traite pas une personne de cette façon!
Est-ce nécessaire aujourd’hui?
N’y a-t-il pas d’autres solutions?
N’y a-t-il pas d’autres moyens pour déporter les gens?
Faut-il déporter les gens?
Pourrquoi Air France autorise-t-il cela – d’autres compagnies aériennes ne le font pas?
Sont-elles obligées de la faire?
Tant de questions sans réponse au début de notre voyage …

Hello Benin, nous voici!

Read Full Post »