Feeds:
Posts
Comments

Posts Tagged ‘SOS Kinderdorf’

1.5 miles south of town, right next to the main road, surrounded by beautiful trimmed plants. We arrived by motorbike-taxi. At the gate two men were sitting in the shade. Guards. We had to ask for permission to entry – even though – as one of the managers told us later – SOS supposed to be an open place!

FRENCH VERSION

1.5 miles au sud de la ville, à droite de la route principale, entouré par des plantes magnifiquement coupées. Nous sommes arrivés par un cyclo-taxi. A la porte deux hommes étaient assis à l’ombre. Des gardes. Nous dûmes demander la permission d’entrer – même si, comme un manager nous a dit par la suite – SOS est considéré comme un endroit ouvert.

As we finally got through we were told by the manager in chief that we are not allowed to videotape the interview. Why? No official international permission from SOS PR department. Let’s embrace openess!
During our conversation we learnt a lot about the work of SOS in Benin. Everything follows precise rules, every process is well ahead planned and even minor changes aren’t welcome.

Strange scope. Bizarre environment. It seemed unrealistic to see this beautiful set up, which doesn’t at all correspondent with its environment. Clean paths, sanitary arrangements, one “mom” for 10 kids, healthcare, pharmacie, food, just about everything- it felt like a different world. Unreal Benin. Even better than most European childcare places I have seen

Don’t get us wrong.
It´s most likely paradise for these 100 children. They will be educated, healthy and ready for the future. No doubt about it!
But will they still be Beninois? Isn’t there a huge cultural clash? Where will their culture go? Will they still go along with the rest of their families?

And there is another point we need to take into account. The costs!
I have no idea about the budget. But I guess in comparison to the football kids at SEAM (blog post will follow soon), it is more than fifty times of the costs.
Why not embrace the idea: Help people to help themselves!
I am sure more people can be helped this way and I do believe the help is even more sustainable!
Be open, not closed.
Connect, don’t separate!
Let different cultures flourish!

Our goal at SOS is to connect them with sonafa. de and ADRIA.
SOS owns computers:, so do the other two.
Let’s see if the official statement of SOS will allow us to connect the kids in the different areas …

Can’t wait to get the answer!

FRENCH VERSION   (jeanpol)

Lorsque finalement nous entrâmes, le manager en chef nous a dit que nous n’étions pas autorisés à filmer l’interview. Pourquoi? Pas d’autorisation internationale officielle du département des relations publiques de SOS.  Et voilà pour l’ouverture!
Au cours de notre conversation nous avons appris beaucoup de choses sur le travail de SOS au Bénin. Chaque processus suit des règles précises, chaque pas est planifié d’avance et même de tout petits changements ne sont pas souhaités.

Etrange scène, étrange environnement. Il semblait surréel de voir ce beau domaine qui ne correspondait pas du tout à l’environnement. Des allées très propres, des sanitaires, une “maman” pour 10 enfants, une infirmerie, une pharmacie, de la nourriture, tout ce qu’on voulait- cela semblait être un autre monde. Un Benin surréel. Même mieux que la plupart des foyer pour enfants que j’ai vu dans ma vie.

Qu’on ne se trompe pas sur mon discours.
Ceci est presque un paradis pour ces 100 enfants. Ils seront formés, soignés et préparés pour l’avenir. N’en doutons pas!
Mais est-ce que se seront encore des Beninois? N’y aura-t-il pas une rupture culturelle radicale?  Que deviendra cette culture? Continueront-ils à être liés au reste de leurs familles?

Et il faut prendre en compte un autre aspect. Les coûts!
Je n’ai aucune idée du budget dont ils disposent. Mais je suppose qu’en comparaison des jeunes fottballeurs de SEAM (nous en parlerons plus tard),  les coûts sont au moins 50 fois supérieurs.
Pourquoi ne pas adhérer au concept: aider les gens à s’entraider et à s’en sortir eux-mêmes!
Je suis persuadé que de cette façon on peut aider plus de gens à s’en sortir tout seuls et je crois que cette aide est plus durable!
Ouvrez-vous aux autres, ne restez pas refermés sur vous-mêmes.
Connectez-vous, ne restez pas isolés!
Faites fructifier les différentes cultures!

Notre but avec SOS est de les connecter avec sonafa. de et ADRIA.
SOS dispose d’ordinateurs et les deux autres associations aussi.
Attendons de voir si la décision officielle de SOS nous permettra de contacter les enfants des différents sites …

Je suis très pressé de recevoir la réponse!

Read Full Post »

WE support people in Beninbenin-mission01

WE Magazine sends a small group of volunteers to help people in Benin, Africa. WE bring them used laptops & mobiles as tools for information, education, participation, and finally, a self-promoted, bottom-up democracy. Along the tech WE deliver the knowledge in workshops: how to get helpful information for improving the life of the individual. Our group does not include trained development workers, rather we´re engaged web aficionados with a cause.

WE will start our work at a „SOS Kinderdorf“, but aim to get our equipment and training to more abandoned areas of the country. Once on the ground, we´ll start to build a network of educators and “makers” to learn more about what is necessary and how we can help with our talents, networks, technology. As often as infrastructure allows us to, we will communicate about the situation in Benin through social media like twitter, facebook, blogs, videos, streams etc.

Back with the learnings from Benin, we aim to build a sustainable network of supporters that scale our project up: companies to make Benin their CSR project, European universities and schools to share knowledge, media to make aware of the situation and demand.

benin-mission02

But to get going, WE first of all need YOU:

1. Send your used laptops and mobiles to Ulrike Reinhard or Alexander Rausch (About us).
2. Donate – we need to raise a minimum of 5.000 Euros for travelling and accomodation.
3. Spread our story in your own networks.

Thanks for supporting kids in Benin.

WE are the web.

WE can help.

NOUS soutenons des enfants au Bénin

WE Magazine envoie un petit groupe de volontaires pour aider les gens au Bénin, l’Afrique. NOUS leur apportons des portables utilisés & des téléphones mobile comme les outils pour les renseignements, l’éducation, la participation et finalement, un promu de soi, cul sec la démocratie.

benin-mission03

Le long d’institut d’enseignement technique NOUS livrons la connaissance aux ateliers: Comment obtenir l’information utile pour améliorer la vie de l’individu? Notre groupe n’inclut pas d’ouvriers de développement formés, plutôt nous sommes des passionnés de web retenus avec une cause.

NOUS commencerons notre travail à un “S.O.S. Kinderdorf“, mais aurons l’intention de recevoir notre équipement et entraînement aux autres régions de Benin. Une fois sur la terre,

nous commencerons à construire un réseau de NGOs, éducateurs et décideurs politiques pour apprendre qu’il faut faire et comment nous pouvons aider avec nos talents, réseaux, technologie.
Aussi souvent que l’infrastructure nous permet à, nous communiquerons de la situation au Bénin par les média sociaux comme le Twitter, Facebook, les blogs, les vidéos etc.

En arrière avec l’apprend du Bénin, nous avons l’intention de construire un réseau durable de partisans qui augmentent notre projet: les compagnies pour rendre le Bénin leur projet de CSR, les NGOs pour ajouter le Bénin à leur portefeuille, universités européennes et écoles pour partager la connaissance, les média pour faire conscient de la situation et de la demande.

Mais recevoir le départ, NOUS avons besoin tout d’abord de VOUS:

1. Envoyez vos portables utilisés et téléphones mobile à Ulrike Reinhard ou Alexander Rausch (Sur nous).
2. Donnez – nous avons besoin de lever un minimum de 5.000 euros pour les voyages et accomodation.
3. Étendez notre histoire dans vos propres réseaux merci de soutenir des enfants au Bénin.

Merci de votre soutien aux enfants en Bénin.

NOUS sommes le web.

NOUS pouvons aider.

Read Full Post »